Partez ! carnets de voyage accueil



Revue de presse
Inscrivez vous à la Newsletter









Newsletter 12 : Fin du périple : Espagne, et préparations des enchères


Suite à notre retour en Europe, et après la visite des vignobles portugais et français, nous avons fini notre tour du monde des vignobles, bien entendu par l'Espagne.

Avec un vignoble extrêmement vaste, l'Espagne est le pays numéro 1 en nombre d'Ha plantés. Cependant son rendement est beaucoup plus faible que celui de l'Italie et de la France.

Ce pays, qui connaissait un grand retard qualitatif, il y a 20 ans, a transformé sa viticulture, son marketing et sa vision viticole tout en évitant de céder à la mode des cépages internationaux. Il combine le dynamisme et le modernisme à travers la tradition pour lutter contre les nouveaux pays viticoles et dynamiser ses ventes.

Les grandes régions

Et l'on ne parle plus seulement de la Rioja ! Emportée entre deux courants (vins modernes et classiques), cette région n'est plus maintenant la plus recherchée pour ses vins. Ribera del Duero, Toro, Priorato et Penedes se font maintenant une part belle du marchée. Dans ces régions a fortes proportions de rouges, Tempranillo, Cariñena, Garnacha sont les cépages les plus prolifiques.



Le Priorato est un exemple parfait illustrant très bien le vignoble espagnol. Délaissée pendant des décennies, c'est dans cette zone que l'on trouve maintenant les vins les plus recherchés d' Espagne (surtout a l'exportation).
Sous l'impulsion des viticulteurs pionniers comme René Barbier, Perez et Alvaro Palacio, cette région s'est en effet réveillée et transformée. Maintenant les principaux acteurs de cette région (voir section vignerons) luttent pour maintenir cette DOCQ et son terroir. Une tache difficile aux vues des intérêts commerciaux de certains...

Le vin espagnol est en grande partie rouge. En effet, même si les vins blancs sont de plus en plus intéressants notamment en Rueda, Rias baixas et Penedes, ce sont surtout les rouges charpentés, avec du corps et du fruit qui nous ont séduit. C'est également un pays avec grande production de Cava. Même si celui-ci reste encore boycotté au niveau même du pays, il en reste néanmoins le vin mousseux le plus vendu à travers le monde!Élaboré a partir du Xarrel-lo, paralleda et macabeu, les cavas des petits producteurs (Oriol Rossell, Agusti Torello..) en sont des exemples (photo oriol).

De belles découvertes

C'est également un pays avec des vins d'un très bon rapport qualité-prix, notamment dans des vignobles qui se différencient par leur cépage et terroir, incroyablement intéressant et diffèrent. Le Bierzo, Granada, La navarre, Pla de bages, Montsant sont des régions a connaître et à explorer. Les vins de Navarre ont dernièrement suivi un renouveau grâce à de jeunes viticulteurs dynamiques (Azul y garanza par exemple) a l'instar de monstant.
Le bierzo et les vins de Grenade profitent d'une situation géographique (vignobles en altitude) pour trouver une fraîcheur et réussir à équilibrer leurs magnifiques vins.

Ce tour du monde Viticole humanitaire prit fin à Barcelone, avec de grandes retrouvailles avec l'équipe Vinos Sin fronteras, la famille, les amis... beaucoup d'émotion !



La suite... les enchères

À la fin de ce tour du monde viticole, nous avons récupéré près de 1000 bouteilles, toutes intéressantes et toutes d'une forte valeur, notamment sentimentale. Bientôt nous aurons tous ces vins à disposition. Ils seront alors mis aux enchères prochainement sur Internet et lors d'une vente privée a Madrid. Tous les fonds récoltés iront en totalité pour Action contre la Faim qui nous fourni un très bon accueil a Madrid. Bien entendu, nous vous informerons prochainement du planning de ces enchères...nous comptons sur vous tous!!!

Nous remercions tous les vignerons espagnols qui ont participé à notre projet :
Pesquera, Augustus, hacienda Monasterio, Mas d' en Gil, Abadia Retuerta, Oriol Rossell, Ferrer-Bobet, Peique, Protos, Espelt, Viñedos del Ternero, Bodega Puelles, Bodega Garcia Burgos, Mas martinet, Cillar de silos, Barranco Oscurro, Azul y garanza. Clos Mogador, Abadal, Oller del mas,

Et également nos sponsors pour leur soutien :
JF Hillebrand, Andes Wines Comunication, Dharma Wines, Oeneo-Bouchage, Koala Internacional, winetourisminfrance.com, Hedonys et Chemins du sud. Et à vous tous, qui nous avez supporté pendant tout ce projet ! À bientôt pour les enchères !

Newsletter nº11 : Sur la route des grands vins Français...

Quand on parle de vins, on pense bien entendu à la France. Et ce fut un grand plaisir de découvrir et de redécouvrir quelques vignobles phares de ce pays. Nous vous invitons à nous joindre sur la route qui nous à permis de déguster de magnifiques vins et de revoir beaucoup d' amis entre l'Alsace et Bordeaux.

Alsace et Champagne : Deux vignobles dans le vent

On commence par l' Alsace avec ses fameuses bouteilles et ses magnifiques petits villages qui se trouvent sur les flancs des collines. Là, sur une longueur de 70km se trouvent les vignobles, composés principalement de cépages blancs bien entendu, même si le changement climatique permet d'obtenir d' intéressants pinots noirs. Quand à la star parmi les blancs, c'est bien le riesling qui devient en vogue a travers le monde. Les vins d' Alsace se portent bien, grâce notamment a une partie des producteurs (Hugel, Gresser, Kuentz-Bas entre autres..), qui facilitent l'approche du vin au consommateur et qui travaillent la vigne le plus naturellement possible. On notera aussi que l'accueil des alsaciens est particulièrement bon et que leur fameuse flammenküche est délicieuse, ce qui en fait la meilleure région francaise pour le tourisme du vin !

La suite se passe en Champagne ou nous nous retrouverons avec nos amis de Vins des Globes et Vignes Sans frontières dans les caves du domaine Prin pour une belle dégustation, suivie d'une soirée de retrouvailles. Les visites des grandes caves creusées dans le craie, dans les maisons comme Moët Chandon (Dom Pérignon), Veuve Clicquot, Bollinger, Pol Roger et Philliponnat, nous ont émerveillées. Comme leur grandes cuvées d'ailleurs. Une magnifique dégustation de grand crus chez notre ami vigneron Pierre Paillard nous a convaincu que le Champagne est vraiment un vin unique, et se boit à toutes occasions. C'est peut être une des raisons de son succès.

Bourgogne et Bordeaux : 2 styles opposés pour le meilleur du vin !

Nous continuons à sillonner les routes de France pour nous rendre tout d'abord à Chablis, encore un vignoble très dynamique. Les vins minéraux, droits et complexes de Servin et Droin ont pu alors refléter le magnifique terroir des crus de la région.
Plus au sud, les vignes de la cote de nuits et cote de Beaune se sont alors dévoilés sous nos yeux. Beaune avec ses caves, ses hospices et son architecture est la capitale viticole de la Bourgogne. Les communes et climats qui l' entourent sont de petits villages connus mondialement : Nuits Saint Georges, Gevrey Chambertin, Vosne Romanée, Meursault...Un véritable plaisir de déguster les plus grands pinots noir et chardonnay du monde, dans une région gastronomique et qui se tourne sur le tourisme.

Bordeaux, magnifique ville dynamique, est devenue aux cours des siècles la région la plus influente au niveau viticole. Les vins sont prestigieux, de très haute qualité et de plus en plus prisés, essentiellement pour les grand crus. La route des chateaux fait briller les yeux et saliver la bouche de tout amateur de vins... Le Chateau Palmer, Margaux, La Lagune, Yquem, Cheval Blanc entre autres, nous ont formidablement accueillis. Tout comme les vignerons de Saussignac, près de Bergerac, A.O.C moins connue mais avec des vins d' un très bon rapport qualité/prix.
Avant d'attaquer les vignobles espagnols, nous sommes passés à Chateauneuf du Pape, pour nous rendre dans la fameuse cave de la Beaucastel pour finir notre tour d' horizon de la France en beauté. Ainsi, nous attaquons 2008 avec encore plus de soif de connaissance, et avec en ligne de mire la préparation de la vente aux enchères. Bonne année et meilleurs vœux à tous !

Merci à tous ces domaines pour leurs participations (voir section vignerons) et à nos sponsors : JF Hillebrand, Andes Wines Comunication, Dharma Wines, Oeneo-Bouchage, Koala Internacional, winetourisminfrance.com, Hedonys et Chemins du sud.

Newsletter nº10 : USA

La viticulture aux Etats-unis date d' environ 500 ans. Son histoire moderne a été freinée par la prohibition dans les années 20 du siècle dernier.
Depuis 40 ans, la culture de la vigne a connu une renaissance et existe dans les 50 états du pays, le situant comme 4e producteur mondial. C'est à l'ouest que nous partons déguster les vins et découvrir les domaines de Californie et d'Oregon.

Sur la route de SideWays

Nous roulons deux heures depuis Los Angeles pour rejoindre Santa Barbara où fut filmé le fameux Sideways qui décrit très bien l'oenotourisme a l'américaine. Entre les magnifiques petits villages de Solvang, los Olivos et les douces collines recouvertes de vignes, nous découvrons les fameuses caves du film. Une carte Sideways est d'ailleurs disponible pour refaire cette aventure.
Plus au nord encore, se trouve Paso Robles, zone moins connue mais tout aussi intéressante nous séduit grâce à ces petit domaines qui recherche la qualité comme L'Aventure et Terry Hoadge.Toujours sur la route, nous rencontrons le fameux Randall de Boonny doon dans la ville universitaire de Santa Cruz.

Nappa Valley

Nous arrivons enfin au coeur de la viticulture américaine. Presque aussi influente que Bordeaux, Nappa ne représente pourtant que 4% de la production viticole des Etats-Unis. C'est surtout grâce à des personnalités telles que Robert Mondavi ou Joseph Phelps et aussi le fameux jugement de Paris de 1976 que l'on a pris conscience de la qualité de ce vignoble et en particulier du potentiel du cabernet sauvignon en Californie.
Les vins sont généralement concentrés avec corps et couleur, recherchant plus de fruits. Des efforts ont été réalisés pour mieux intégrer la barrique et rendre leurs vins plus élégants.
L'oenotourisme est impressionnant : plus de 4 millions de personnes par an ! Les domaines tels que Mondavi, Chandon, St Supery sont les mieux préparés pour recevoir un tourisme de masse ou spécialistes, tout en restant éducatif et interactif. Ne pas oublier les petites caves atypiques mais grandes pour la qualité de leur vin (Farela park, Havens).
Après avoir participe aux vendanges chez nos amis californiens et réaliser nos propres vins au centre COPIA, nous reprenons le volant en direction du nord.

L'Oregon

Les belles couleurs de l'automne nous accompagnent sur la route et nous nous arrêtons voir les arbres les plus grands du monde.
L'Oregon est une région plus fraîche et plus verte. Le sud reste cependant plus adéquat aux cépages rouges comme la syrah ou le grenache. C'est en revanche dans le nord, près de Portland, que se trouvent les meilleures caves avec de superbes pinots noirs et chardonnay. Le domaine Drouhin en est un parfait exemple. On compte plus de 350 domaines dans cette région.

En général, la tendance des domaines est de rechercher plus de fruits et d'élégance dans leurs vins. L'effet de mode du Pinot Noir (du fameux sideways notamment) a contribué a ce changement. L'accueil fut encore chaleureux et plein de surprises. Le seul bémol est que la majorité des vins, en particulier de la Nappa, reste chère... Nous prenons un de nos derniers vols pour rejoindre l'Europe et visiter une sélection de vignobles de Portugal, France et Espagne, bien entendu.

Merci à tous ces domaines pour leurs participations (voir section vignerons) et à nos sponsors : JF Hillebrand, Andes Wines Comunication, Dharma Wines, Oeneo-Bouchage, Koala Internacional, winetourisminfrance.com, Hedonys et Chemins du sud.

Newsletter nº9 : Argentine, Bolivie et Pérou

Après un séjour à Buenos Aires où nous avons rencontré de nombreux médias, nous nous sommes rendus dans la capitale viticole argentine, la ville de Mendoza.

Mendoza, 8ème Capitale viticole mondiale

Mendoza, même en hiver et sous la neige, reste une ville dynamique et en plein essor touristique. L´Oenotourime y contribue largement. Située entre déserts et montagnes, nous y avons découvert les vignobles en commencant par les vignobles situés vers Mendoza-Lujan de Cuyo- Maipú oú se concentrent la plupart des caves. Nous avons visité des domaines de qualité qu'ils soient de grandes entreprises (Chandon, Familia Zuccardi, Finca Flinchman) ou des bodegas boutiques (Melipal, Renacer). Ici le cépage roi est bien entendu le malbec. Nous avons notamment apprécié sa typicité dans les magnifiques vins de Alta Vista ou de Tapiz. Il y a également de magnifique Bonarda, cépage plus fruité, de plus en plus en vogue.

Plus au sud dans la vallée de Uco où se trouvent une abondance de terre idéale à la culture de la vigne, se sont implantés de grands noms et investisseurs étrangers ( O.Fournier, Clos de los Siete). Cette région, plus exposée aux gelées et à la grêle, est devenu cependant la plus prisée actuellement. Il n´ est pas étonnant d´y rencontrer les vins les plus cotés.

Enfin, plus au sud se trouve l´Oasis de San Rafael moins connu mais avec d´excellents vins (bodega los Angeles) complétant ainsi le tableau viticole mendocinien.

Les autres régions : San Juan, Vallée de Calchaquiès et la Patagonie

En effet il n´y a pas que Mendoza ! San Juan (2 heures + au nord) et ses syrah nous ont montrés de beaux vins. Nous avons pu le vérifier lors du salon interprofessionnel EVISAN oú nous étions conviés et lors des visites des domaines (Callia, Santiago Graffigna, San Juan de Cuyo). Les exportations de leurs vins sont d'ailleurs en pleine explosion en 2007.

Au nord comme au sud du pays se trouvent 2 vignobles fort intéressants, jeunes et atypiques du reste de l´Argentine : Dans la vallée de Calchaquies, se trouvent des vignes à plus de 1500 mètres et souvent balayée par le vent chaud du nord, le Zonda. Ici s´élaborent notamment d´aromatiques blancs de Torrontès (bodega Etchart, Colomé..). Un cépage qui serait le croisement de la moscatel d´alexandrie avec la criolla et uniquement cultivée en argentine.

Dans le sud, La fameuse Patagonie profite d´un climat plus frais afin de vinifier d´excellent pinot noir et malbec (NQN, Famila Schroeder). Cela sera un vignoble a surveiller!

Bolivie et Pérou

A Tajira, au sud de la Bolivie, nous avons vu les vignobles les plus hauts du monde, à plus de 2000 m d´altitude (Vinos de Alturas)! Si le Singani (eau de vie) est une production importante, on s´attache à élaborer depuis une dizaine d´années des vins de qualité, en particulier dans la cave de Concepción bien dirigée et sérieuse, plus particulièrement avec du Cabernet sauvignon

Au Pérou, la situation est délicate et le récent tremblement de terre n´a pas arrangé les choses. Le Pisco est toujours prédominant même si des efforts importants ont été réalisés pour améliorer les vins dans ce pays qui fut le berceau de la viticulture en Amérique du Sud.

Nous finissons notre périple encore avec de nombreuses donations pour notre projet que nous laissons à la formidable équipe de JF Hillebrand Argentina. Nous avons pu également voir les projets d´Action contre la faim sur place en Argentine, à Tucuman, qui nous rappellent malheureusement que la pauvreté persiste en Amérique du sud.

Merci à tous ces domaines pour leurs participations (voir section vignerons) et à nos sponsors : JF Hillebrand, Andes Wines Comunication, Dharma Wines, Oeneo-Bouchage, Koala Internacional, winetourisminfrance.com, Hedonys et Chemins du sud.

Newsletter n° 8 : Chili et Uruguay

Chili : Des valeurs sûres

Cap vers l´Amérique du Sud avec comme première escale le Chili : nous avons débarqué à Santiago et depuis la lucarne de l'avion, on apercevait déjà la majestueuse Cordillère des Andes, cachée par l´impressionnant nuage de pollution, le "smog". Nous sommes accueillis par notre sponsor Andes Wines.

Ce pays a le privilège de posséder des frontières naturelles qui sont l'océan, les glaciers de Patagonie, les montagnes et le désert d'Atacama, ainsi les vignes sont exemptées de phylloxera

Pour parcourir les vignobles de la vallée de l'Aconcagua jusqu'à la vallée de Maule (env. 700 km), la location d'une voiture fut nécessaire. Que de belles surprises nous a réservé cette route des vins !

En commençant par le haut niveau de technologie de la majorité des domaines (cuves inox, tables de sélection, gravité...) comme par exemple à Montes, Matetic ou Casa Lapostole. Ensuite, la qualité des blancs des régions proches de la côte et de la magnifique ville de Valparaiso (Casablanca, San Antonio et Lleyda) nous a impressionné (bodegas Matetic, Laroche et Casas del Bosque) puisque ce pays est plus reconnu pour ces vins rouges.

A ce propos, la Carmenere, emblème du Chili, donne d'intéressants résultats : de couleur rouge intense, ce cépage dégage des arômes de fruits rouges avec quelques fois des notes de café, chocolat et/ou eucalyptus.



N'oublions pas non plus le Cabernet Sauvignon, une valeur sûre du Chili notamment dans les régions centrales de Maipu, Colchagua, Curico et Maule.

Pour apprécier leurs vins, les chiliens nous ont souvent invités autour d'un repas ou d'une dégustation de produits locaux dans une atmosphère conviviale.

Dans l'ensemble, nous constatons que les domaines sont de très grande taille. Ici, une cave de 500 000 bouteilles est considérée comme "boutique" ! La tendance reste à des vins multirégionaux bien qu'une avancée de vins de terroirs se fait sentir (domaine Alta Cima ou encore Caliboro). L'atout principal du Chili reste l'incroyable bon rapport qualité/prix (Casa Donoso par exemple) qui permet une croissante demande à l'exportation (99% des vins premiums).

Au niveau touristique, on notera un gros effort dans la vallée de Maipo (Undurraga), Colchagua (Viu Manent) même s'il reste peu développé.

En conclusion, on peut dire que ce pays a su s´imposer comme un des meilleurs producteurs en très peu de temps.

A la fin de cette expérience Chilienne, nous passons voir l'équipe de JF Hillebrand Chili puis nous traversons l´Amérique du sud pour nous rendre en Uruguay.

Les Belles Surprises d'Uruguay


Il est vrai que lorsque l'on parle des vins de l'Amérique du sud, nous citons souvent Argentine, Chili ou parfois les vins mousseux du Brésil. Et bien nous avons eu l'agréable joie de découvrir les vins d'Uruguay et notamment leur Tannat.

Tout d'abord, nous tenons à saluer l'accueil de tous les domaines que nous avons visité. Nous avons concentré nos visites dans la zone de Canelones, près de la Capitale Montevideo. Un grand amateur de vins, Gabriel Budino, nous a accompagné sur notre périple et nous fait le portrait de ce pays "chico" qui nous a surpris.

Comme ils nous l'ont expliqué les caves, l'Uruguay a changé son panorama viticole depuis les dix dernières années. Si le vin de table représente toujours la part la plus importante de la production, de nombreux domaines se sont reconvertis aux vins de qualité.

Souvent oublié par les critiques, nous avons apprécié leur magnifique Tannat qui ont une belle acidité et profite d'un climat assez frais et d'une assez bonne pluviométrie. Certain de leurs voisins diront que ces vignobles sont une pure invention...ce n´est pas notre avis, et des caves comme Pisano, Juanico, Marechal, Toscanini et Varrela Zarranz sont très intéressantes.

Merci à tous ces domaines pour leurs participations (voir section vignerons) et à nos sponsors : JF Hillebrand, Andes Wines Comunication, Dharma Wines, Oeneo-Bouchage, Koala Internacional, winetourisminfrance.com, Hedonys et Chemins du sud.

Newsletter n° 7 : NOUVELLE ZELANDE

Fraîchement débarqués de Tasmanie, nous avons récupéré un camping-car pour effectuer les routes des vins de Nouvelle-Zélande, de Christchurch à Auckland.

CANTERBURY et WAIPARA

Notre première étape nous a amèné dans la province de Canterbury. Cette région dédiée à la pâture des moutons a vu ses paysages s'agrémenter de champs de vignes depuis une trentaine d'années. Au nord, les vignobles de Waipara ont l avantage de se situer proche de Kaikoura qui attire des flots de touristes pour observer les baleines. Quant à Canterbury au sud, elle profite de la promiscuité avec cette ville à l'ambiance très britannique qu'est Christchurch.
Au cours de nos dégustations, nous avons noté la qualité des Riesling (sec et demi-sec), un cépage prometteur pour cette région.

CENTRAL OTAGO

Ensuite, nous avons mis le cap vers le sud jusqu à Central Otago, découvrant de magnifiques panoramas en longeant l'artère alpine de l'île du sud (Mt Cook, Lacs Tekapo et Puhaki). Les vignes se trouvent dans un triangle formé par les villes de Wanaka – Cromwell – Queenstown et, ont la particularité d'être les plus méridionales du monde. Par conséquent, le climat y est froid et extrême ce qui rend la culture de la vigne difficile avec des millésimes aléatoires.
Cependant, ce terroir convient parfaitement au Pinot noir et fait partie des régions viticoles « en vogue ». Ces 2 facteurs, les aléas du climat et l'effet de mode, ont contribué à une forte hausse des prix et à la multiplication des plantations.
Central Otago est aussi reconnue pour sa spectaculaire nature grâce à ses majestueuses montagnes, ses lacs bleus turquoises et à ses nombreuses activités et sport d'aventure (ski, saut a l'élastique, jetboat...).

NELSON ET MALBOROUGH
Apres quelques sensations fortes et montées d'adrénaline, nous avons longé la côte ouest par les célèbres Fox Glacier et Franz Joseph Glacier pour arriver au nord de l'île du sud, à Nelson. Ici, la viticulture a débuté en 1843 mais a laissé place à la culture des fruits (pommes, kiwi...) au détriment du raisin. Il aura fallu attendre plus d un siècle plus tard pour que de nouvelles vignes voient le jour profitant du meilleur ensoleillement du pays.
Cette région reste cependant dans l'ombre de sa voisine, Malborough, connue pour ses aromatiques Sauvignon blancs qui est le porte drapeau des vins de Nouvelle-Zélande à travers le monde. Il ne faut cependant pas négliger les autres cépages qui réussissent très bien comme le Pinot noir et le Pinot gris.
Nous avons apprécié particulièrement les vins issus du « Triangle d'or », meilleur terroir de la région, situe sur l'ancien lit de la rivière (par ex Staete Landt, Georges Michel, Wairau River, Cloudy bay). Plus au sud, le secteur d'Awatere attire de nombreux investisseurs et les plants de vignes s'étendent à perte de vue. Nous aurons l'agréable surprise d'y découvrir un petit domaine, Clos Marguerite, aux propriétaires belges fort sympathiques.

MARTINBOROUGH et HAWKE´S BAY

De Picton, nous avons pris le ferry pour visiter les vignobles de l'île du nord.
Notre surprise, tant à Martinborough qu'à Hawke's bay, fut la qualité croissante de leurs vins rouges, en particulier la Syrah de Hawkes bay grâce à des températures plus élevées.
Ces 2 régions ont également mis l'accent sur l'oenotourisme comme en témoignent les superbes « cellar doors » de Craggy range, de Sileni et de Mission Estate. Ce tourisme s'est développé grâce à de belles infrastructures, à la combinaison gastronomie-vin et à la mise en avant des produits locaux.
La majorité des meilleurs domaines ont crée leur propre appellation d'origine contrôlée à Hawke s bay avec le Gimblet vineyard.
Nous terminerons notre voyage à Auckland après avoir traverse de fameux paysages nous rappelant des scènes du Seigneurs des Anneaux.
En conclusion, ce pays, entre mer et montagnes, est relativement jeune en terme de viticulture (30 ans) mais possède un potentiel inestimable pour séduire les papilles du monde.

Ce pays détient seulement 0,5% de la production mondiale et exporte a plus de 70% ses vins. Nous avons remarqué que les bouteilles sont à 90% sous capsules (le reste en majorité sous bouchons Diam).
Le capital viticole intéressant et excitant dont ce pays est doté, a attiré de nombreux étrangers comme Antinori, LVMH, Pernot-Ricard et Constellation. Attention cependant à garder le contrôle de cette production croissante sur un terroir si propre et sain.
Nous avons terminé notre périple Nouveau zélandais avec 150 bouteilles dans notre van que nous avons déposé dans les bureaux de l'équipe sympathique de JF Hillebrand : Bravo pour la générosité des vignerons et un grand merci pour leur accueil ! Grâce à eux, ce sont à ce jour 450 bouteilles au total qui seront mises aux enchères au profit d'Action contre la Faim.

Merci à nos partenaires JF Hillebrand, Oeneo Bouchage, Andes Wines, Koala Internacional, Dharma Wines, Winetourisminfrance.com et chemins du Sud.

Newsletter n° 6 : AUSTRALIE (deuxième partie)

Après nos visites de coonawarra, nous empruntons la magnifique "Océan Road" pour nous rendre dans les vignobles de Victoria.

LES PYRENEES

En découvrant cette région à l'est de Victoria, proche des superbes mont Grampians, nous y avons trouvé peu de ressemblances avec les Pyrénées franco-espagnoles, exceptes une altitude relativement élevée (600m) et des terrains de pétanques ! Considérée comme le "jardin de Victoria", cette verdoyante région était prédisposée à l'agriculture. Après avoir été célèbre pour ses mines d'or au 19 siècle, puis pour l'élevage des moutons, les Pyrénées devient aujourd'hui connue pour ses vins rouges.

Grâce à des sols pauvres (argile quartz rocailles) et à un climat continental, le Syrah et le Cabernet Sauvignon sont les cépages à succès. Nos dégustations notamment lors d'un très bon déjeuner fromage-vins chez Dalwhinnie nous l'ont confirmées. Nous avons également été étonnés par la qualité des "sparkling wines" (méthode champenoise) de la région.

Toujours dans l'État de Victoria, nous avons visite la Yarra Valley et Mornington Peninsula, nous avons souvent trouve leurs vins surévalués en raison de la proximité de Melbourne, même si ceux-ci sont très élégants. Cette agréable ville, première à avoir reçu les JO dans l'Hémisphère Sud, nous a séduit. Nous y avons été chaleureusement reçus par nos amis australiens qui nous ont fait goûter à la vie de bons vivants australiens ! 3 jours après, nous nous sommes envolés vers l’État de l'Ouest.

LES DOMAINES DE L'OUEST

Après une courte visite de Perth, nous sommes descendus dans le sud de la western australia renommée pour sa gastronomie, pour ses plages de surf et pour ses vins. Nous n'avons pas tenté de surfer sur les vagues de l'océan indien (températures de l'eau trop basses), en revanche nous nous sommes délecté des vins élégants de la Margaret River.

Avec un climat presque identique a Bordeaux et entourée de 3 océans, c'est seulement qu'à la fin des années 60 que la viticulture a commencé dans cette région boisée, avec succès. Aujourd'hui, elle produit 3% de la production australienne mais surtout 20% des meilleurs vins.

Que de bons moments passés ici entre la journée de Workshop sur la biodynamique à Cullen oú nous avons mis la "main a la pâte", le repas convivial avec Erl Happs dans sa ferme et les rencontres d’animaux sauvages dans les vignobles (même ci ceux-ci sont dangereux pour la vigne). La majorité des caves sont esthétiques et de différents styles et toujours dans une ambiance conviviale. Pour les vins, bravo ! Élégants et souvent équilibrés, nous avons craqué pour cette région !

Nous avons fini notre tour avec la cave de Merum, le meilleur domaine de la région émergente de Pemberton, situé plus au sud. Enfin près de la Capitale Perth, nous avons goûté de très bons vins fortifiés dans la Swan Valley.

A LA DECOUVERTE DE LA TASMANIE
Dernier arrêt de l’Australie, l'île de la Tasmanie. Si celle-ci est un endroit reputé pour sa faune, ses paysages et ses randonnées, on peut maintenant lui rajouter les vins, notemment pour le Pinot noir au sud ou les sparkling wines de la Tamar Valley au nord. C'est ici aussi que nous avons découvert l'une des caves les plus interactive en matière de dégustation, Meadowbank et de grands passionnés de vins propriétaires de micro domaines (apsley gorge et grey sands ).

Conclusion
A la fin de notre périple australien, nous ramenons 200 bouteilles en plus pour la vente aux enchères ! Une forte participation dans un pays à deux visages entre petits domaines et gros groupes, qui se confrontent avec des philosophies assez différentes. Merci à tous ces participants (voir section vignerons), également a John Weeks pour ses conseils (Wine Sans frontiers). Maintenant, nous partons pour visiter l'incroyable Nouvelle-Zélande.

Merci à nos partenaires JF Hillebrand, Oeneo Bouchage, Andes Wines, Koala Internacional, Dharma Wines, Winetourisminfrance.com et chemins du Sud.

Newsletter n° 5 : AUSTRALIE (première partie)


De belles journées d'automne nous ont accueillis dans le pays qui a révolutionné le marché du vin ces vingt dernières années.
Alors que jusqu'en 1960 la plupart des vins australiens étaient fortifiés, l'Australie s'est mise à produire des vins secs de qualité, communiquant autour des cépages.
Fort d'un marketing simple et agressif, d'une législation souple, et de la présence de grands groupes (90% de la production est réalisée par 10 compagnies), l'exportation n'a cessé d'augmenter. Ceci explique, en partie, la place qu'occupe actuellement l'Australie sur le marché et pourquoi cette production a doublé en moins de 8 ans ! Mais attention! Les derniers chiffres ont montré une surproduction, et l’état préconise l'arrachage de plus de 20% du vignoble. Peut-être que le millésime 2007 régulera cet excédent? (jusqu'à 60% de pertes dues à la sécheresse et gelées). Enfin, on voit de plus en plus l'apparition de micros domaines qui privilégient la qualité à la quantité, et c'est tant mieux!

HUNTER VALLEY - LE ROYAUMME DU SEMILLON

Juste arrivés à Sydney, nous nous rendons à Cessnock, capitale de la Hunter Valley (150 km NO). Cette région fut le premier vignoble australien. Aujourd'hui, on raconte que la Hunter existe principalement grâce à la proximité de Sydney.
Il est vrai que le vignoble est petit et que la plupart des domaines importent des raisins d'autres régions afin de les vinifier sur place.
Dans ce vignoble, le plus septentrional d'Australie, on utilise mécanisation et irrigation. Les précipitations sont importantes mais mal reparties avec des orages tropicaux en automne.
Heureusement, des domaines de taille raisonnable, nous ont permis de découvrir leurs vins, notamment leur grand Sémillon. Vendangés précocement, peu puissants en alcool et élevés en acidité, ce sont des vins qui peuvent se garder sur 20 ans, gagnant en complexité. Margan, Misteltoe et McWilliams en sont de beaux exemples.
D'autres micros domaines travaillent très bien le Chardonnay et le Cabernet Sauvignon, tels que Lake's Folly (premier domaine à avoir planté le cabernet dans la région) ou McLeish.

LES GRANDS VINS DE LA BAROSSA ET LE RIESLING DE CLARE VALLEY
Nous nous envolons ensuite pour Adélaïde où l'on visitera le superbe National Wine Centre of Australia. Dommage que celui-ci ne soit pas plus fréquenté par le public. Nous nous rendons ensuite à 50 km nord dans la Barossa Valley.  
Fondée par les allemands en 1840, ce vignoble n'a jamais été touché par le phylloxéra. On peut y trouver des vignes de plus de 160 ans ! Région internationalement connue, nous y avons apprecié son festival des vendanges à Tanunda et avons dégusté de magnifiques Shiraz, puissants et pleins de caractère, ainsi que des coupages intéressants avec mouverdre, viognier... Les gros domaines sont présents, mais le meilleur se trouve encore une fois dans les petites propriétés, telles que Torbreck, Kaesler et son fameux Old Bastard et Murray Street Estate. Là, aussi des micros domaines prometteurs apparaissent (Smallfry). L'accueil des domaines fut particulièrement chaleureux et tous sont ouverts sur le tourisme et inspirent l'oenotourisme.  

Plus au nord et plus élevé se trouve la Clare Valley où les jésuites plantèrent les 1ères vignes en 1848. Ici la grande spécialité s'appelle Riesling. Nous nous y attarderons pour déguster les superbes vins de Grosset, précurseur de la capsule pour les vins, alors que d'autres domaines préconisent l'utilisation du Diam.

ADELAIDE HILLS, MCLAREN VALE ET COONAWARRA

Plus au sud d'Adélaïde, nous aurons l'agréable surprise de découvrir 2 vignobles. Adelaide Hills, produit des vins blancs sur les belles hauteurs dominant Adélaide, alors que McLaren vale, nous étonnera pour la qualité de ses cabernets sauvignon, notamment chez Tapestry et D'Arenberg. Ces derniers profitent de l'influence de l'océan sur leur vin pour rechercher de la finesse. En nous dirigeant dans l'état de Victoria, nous en profiterons pour faire un détour sur le Mt Gambier et voir tout près les vignes de Coonawarra. Une année dure pour ces vignobles à cause des fortes gelées. Là aussi, la présence de grands groupes est importante. Nous nous sommes donc concentrés à rechercher des domaines plus modestes mais de qualité comme Hollick Wines. Leur meilleur vin est basé sur de très bons Cabernet Sauvignon. Voici un court résumé de cette petite partie des  vignobles australiens (l'Australie est aussi grande que l'Europe!), nous vous parlerons prochainement des vignobles de Victoria, Margaret River et de Tasmanie.

Nous remercions les équipes de JF Hillebrand à Sydney et Adelaide pour leur aide.

A bientôt!

Nous remercions la participation au projet Vinos Sin Fronteras les producteurs en Australie, et également nos sponsors : JF Hillebrand, Koala Internacional, Dharma Wines, winetourisminfrance.com , Oeneo Bouchage, Andes Wines et Chemins du Sud.

Newsletter n° 4 : Le rouge, symbole du bonheur en Chine

L'éveil chinois

Ce serait une erreur de dire que les chinois ignorent tout du vin : en effet, les premières traces de la fermentation de raisins en chine datent de 9000 ans, bien avant la Grece et l'Egypte !

Peu développée et exploitée jusqu'au mileu des annees 80, la culture de la vigne en Chine prend une place de plus en plus importante dans le paysage viticole mondial. Avec une consommation nationale de 700 millions de litres par an, en augmentation de 36% l'année dernière, ce marché est souvent perçu comme un Eldorado du vin non seulement par les producteurs etrangers mais aussi par la Chine elle-meme. Il suffit de jeter un oeil a la liste des sponsors des Jeux Olympiques de Pekin 2008 pour y trouver une marque d'un vin chinois (Great Wall).

C'est pourquoi l'Etat chinois encourage la plantation de nouveaux vignobles et soutient financierement de nombreux domaines.
Bien que de nombreuses Joint ventures aient vu le jour il y a une vingtaine d'années, la majorité des domaines appartiennent aujourd'hui à l'Etat; les investisseurs étrangers se sont peu à peu désengagés (Pernod-Ricard, Castel...).

L'engouement commercial dans ce pays pour le vin a amené malheureusement à une production de masse au détriment de la qualité. De plus, une législation trop souple ne permet pas de l'améliorer. Par exemple, un vin appelé "Product of China" est souvent un assemblage de productions locales et de vins étrangers (surproduction de l'Australie, Chili ou France...).
Heureusement quelques domaines comme Dragon Seal joue la carte de "l'authenticité" en produisant du 100% chinois avec de bons résultats !

Les vignobles

L'immensité du pays permet de grandes possibilités et d'expérimentation de part ses disparités de terroirs.
Dernièrement par exemple, on a vu la production de Ice wines. La chine possède donc des atouts a ne pas négliger.

Vues les distances entre les zones viticoles et les problèmes de communication (peu de personnes parlent anglais), nous nous sommes concentré sur les visites des vignobles des provinces de Shandong, Hebei et de Pékin.

Situé à mi-chemin entre Shanghai et Pékin , bordé par la mer jaune, le Shandong est l'un des vignobles les plus à l'est du pays. Les vignes se situent autour de Qingdao et Yantai. On y cultive de nombreuses variétés tels que la chardonnay, la cabernet sauvignon et la cabernet gernisht dans un climat assez tempéré ou la pluviométrie atteint 800 mm par an. Ici, l'hiver y est doux grâce à l'influence maritime.

A Yantai nous visitons le domaine de Changyu

qui nous ouvrira les portes de son Musée de la Culture de la Vigne, de leur immense cave comprenant plus de 200 cuves en acier et de son château qui contient également une cave pour la vinification de ses meilleur vins.
Le soir, David le responsable export nous emmenera déguster ses vins avec des fruits de mer, spécialités locales du port de Yantai.

Hebei, au sud de Pékin est une zone très humide (80-90% d'humidité!) et plus fraîche. Ces conditions climatiques ne favorisent guère des vignes saines et rend le travail de l'homme important et difficile.
Notre visite au domaine Taillan, commentée par son directeur français Alain Leroux, nous fera découvrir des vins intéressant issus de Chardonnay et de Malbec. Alain, fort d'une expérience de 11 ans dans ce pays, nous dressera un bilan assez mitigée de la culture du vin en Chine.

Enfin, situé dans la province de Pékin mais travaillant avec des raisins de Huailai (150km nord ouest de la capitale), Dragon Seal et son oenologue Jérôme Sabaté nous fait découvrir ses vins 100% chinois. Cette ancienne Joint-venture de Pernod Ricard nous enthousiasme par son dynamisme, son sérieux et ses vins pleins de promesses.


En conclusion, ce marché en expansion reste cependant fragile. Le vin n'est pas encore rentre dans les moeurs et reste un produit de luxe. Sa consommation est principalement du rouge, couleur qui porte bonheur en chine. Quant au vin chinois, nous espérons que la législation se renforcera pour plus de qualité et authenticité.

Après cette visite des vignobles chinois, nous avons fait une petite escapade jusqu'à la Muraille de Chine avant de nous envoler pour Sydney. A très bientôt...


Nous remercions la participation au projet Vinos Sin Fronteras les producteurs en Chine, et également nos sponsors :
JF Hillebrand, Koala Internacional, Dharma Wines, winetourisminfrance.com , Oeneo Bouchage, Andes Wines et Chemins du Sud.


Newsletter n° 3 : Les vins de nouvelles latitudes
On savait déjà que l' Inde et la Chine étaient des pays producteurs de vins, mais on ne cite que rarement la Thaïlande.
Il est vrai que lorsque l'on pense à cette destination nous avons plutôt tendance à imaginer les plages paradisiaques, les temples bouddhistes, la cuisine thaï ou encore ses habitants tout sourire...
Depuis maintenant plus de 10 ans, des passionnés et investisseurs à gros capitaux produisent les premiers vins thaïlandais !

Des vignobles sur l'eau !

Nous avons commencé notre tour par Siam Winery. Comme son nom l'indique, ce domaine se situe dans le golf de Siam (ancien nom de l'actuelle Thaïlande), à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de Bangkok. Nous y sommes accueillis par un oenologue...français!

En effet, depuis 1997 Laurent Metge Toppin, propriétaire dans le Beaujolais élabore les "Moonsoon wines". Enthousiaste dès le  départ, Laurent se rend compte qu'il peut élaborer des vins corrects et surtout adaptés à la gastronomie asiatique. "Il est complètement stupide d'ouvrir un grand cru bordelais pour accompagner un repas thaï!" argumente t-il.
Pour cela, grâce à de forts moyens financiers (le propriétaire du domaine est le principal actionnaire de Red Bull), il recherche des vins intéressant, peu  acides peut-être et  avec un certain degré d'alcool.
Nous avons dégusté ces vins seuls, puis accompagnant un très bon repas typique Thaï. Nous nous sommes rendus compte que si ces vins nous paraissaient au départ vraiment différent à nos palais européens, ils accompagnent à merveille les plats épicés.

Après la visite de sa cave impressionnante par sa taille, nous découvrons les "vignes flottantes" du domaine. Elles sont vendangées 2 fois dans l'année, en raison des conditions climatiques; ici les tracteurs sont remplacés par des barques !
Autre curiosité, la production  de la boisson Spy, un mélange de vin, soda et d'hibiscus (plus de 8 millions de bouteilles par mois!)

La PB Valley de la Thaïlande

Plus au nord-est de Bangkok, nous nous rendons  dans la "PB Valley" où nous recevrons un accueil fantastique dans les domaines de Khao Yai Winery et de Granmonte. Si on peut également faire 2 vendanges l'année, Prayut Piangbunta, l'oenologue de ces deux maisons se restreint à n'en faire qu'une, pour optimiser la qualité.

Khao Yai Winery qui appartient au propriétaire de Singha Beer (la meilleure bière asiatique) et Granmontedomaine plus modeste, jouissent d'une situation touristique exceptionnelle pour le futur. A 1h30 de Bangkok et aux portes du parc national de Khao Yai, ils misent sur la qualité de leurs vins mais aussi sur le développement touristique de la région. Khao Yai Winery prévoit l'ouverture d'un hotel-spa de luxe dans son vignoble avec des produits a base de raisins bien entendu.
Chacun possède un restaurant de qualité dans une propriété entretenue et bien aménagée. Nous avons été invite a déguster leurs vins accompagné d'un succulent repas au restaurant de Granmonte.
Les vins rouges des deux domaines sont prometteurs notamment le syrah. Pour les vins blancs, le colombard a retenu notre attention.


Enfin, tout à fait au nord, existent deux domaines, le Château Loei et Mae Chan Winery complétant le panorama viticole de la thaïlande.

Pour conclure...
Ce sont des vignobles encore très jeunes mais avec un avenir intéressant. L'état thaïlandais n'aidant pas trop le développement de ces domaines (taxes exubérantes), la majorité des domaines ont récemment créé La Thaï Wine Association. Ce regroupement leur permet d'unir leurs forces afin de conquérir les marchés extérieurs où se trouvent principalement des restaurants thaïlandais (8000 restos thaïs à l’étranger) mais aussi tous les amateurs de la cuisine asiatique en général.
Ce sont donc une trentaine de bouteilles que JF Hillebrand acheminera en Espagne.
Prochaine étape, la Chine!

Merci a nos partenaires :
JF Hillebrand, Koala Internacional, Dharma Wines, winetourisminfrance.com , Oeneo Bouchage, Andes Wines et Chemins du Sud.


Newsletter n° 2 : Entre le Nouveau Monde et l'Europe
Capetown

C'est sous un soleil de plomb que nous avons atterris en Afrique du sud où nous avons entamé notre première route des vins dans la province du Cap.
L'office de tourisme fût notre première étape informative sur les régions viticoles. Nous avons l'agréable surprise d'être reçus dans un espace dédié aux vins : une personne specialisée nous accueille chaleureusement et nous fait déguster quelques vins. Cette qualité d'accueil nous la rencontrerons tout au long de nos visites.

Constantia
Cartes en mains, nous mettons le cap vers Constantia. Cette vallée, située au sud-est de Capetown, entre l'océan atlantique et la fameuse Table Mountain, jouit d'un climat de type méditerrannéen (1050mm/an de pluie).
Cette région abrite aussi une flore unique de plus de 9600 espèces; nous avons pu le constater lors de notre balade aux jardins de Kirstenbosch.

Dès nos premières visites, nous sommes subjugés par la grandeur et la richesse des domaines : des jardins très bien entretenus, de véritables complexes touristiques (hotel, restaurant, spa, golf...) et des salles de dégustation agréables et adaptées au tourisme.

En raison de son climat et d'un sol granitique, le terroir de Constantia est propice à la culture des cépages blancs. Sauvignon blanc, Semillon mais aussi le Muscat de Frontignan y réusissent très bien. Ce dernier, vin doux naturel, était déjà fort appreciés par Napoléon et Stendhal.

Stellenbosch

Après avoir visité la majorité des domaines de Constantia, nous nous mettons en route pour les vignobles de Stellenbosch. A cette saison, les vendanges ont debuté mais de part la diversité des cépages, elles s'étendront jusqu'à fin mars. Stellenbosch, capitale des vins, surplomblée par Simonsberg, est une ville fort agréable où nous séjournerons une douzaine de jours.
Lors d'une "garden party", au domaine atypique de Muratie, nous aurons la chance de rencontrer Jaco et Yvette. Ce couple de vignerons nous accueillera durant notre séjour et nous fera partager leur passion et connaissances (suggestions de visites, contacts...). Nous serons également invités à un BBQ typique sud africain (le Brai), organisé par "The Winery" pour des importateurs.
La plupart des propriétés, nous rappellent "Autant en emporte le vent". Elles sont cependant dotées de la meilleure technologie.

Avec un climat plus sec, il est courant d'irriguer les vignes afin d'obtenir des vins rouges plus délicats que nous apprécierons en degustant de célèbres Pinotage, hybride du Pinot noir et du Cinsault (Kanonkop et Beyerskloof).
Nous serons surpris par l'excellent rapport qualité/prix de ces vins notamment les Syrah et assemblages Merlot/Cabernet (Bordeaux blend) Merlot/Cabernet/Pinotage (Cape Blend).

Franschhoek-Paarl-Robertson

En suivant les conseils de James (Vineyard Connection), nous visiterons les vignobles de Franschhoek, magnifique village aux origines francaises. En effet, c'est ici que debarquèrent 200 hugenots fuyant la France et emportant avec eux des pieds de vigne et les méthodes de vinification.
Nous finirons notre parcours oenologique par Paarl puis Robertson où nous goûterons des Chardonnay des plus intéressants et surprenants, vu les températures élevées (Weltevrede Estate).
En conclusion , nous avons apprecié la qualité de l'accueil et des infrastructes adaptées à la dégustation, l'envie de démystifier le vin, l'animation dans les domaines (concert, pique nique...). Nous avons constaté aussi l'importante sensibilisation par rapport à l'environnement dans la viticulture, un exemple à suivre à l'échelle mondiale !

Nous tenons à remercier les domaines qui ont participé à notre action humanitaire (voir la liste et les détails à la section "Vignerons"). Grâce à eux, ce sont environ 100 bouteilles qui vont être acheminées en Espagne via notre partenaire JF Hillebrand et son équipe en Afrique du sud.

Bravo et merci à tous !


Apres cette traversée viticole, nous revenons au sud de Capetown par le train qui longe la côte : balade jusqu'au Cap de Bonne Esperance où nous rencontrerons babouins, autruches et pingouins, visite de Robben Island et d'un township. Nous profitons de ces derniers jours de découverte du pays avant de voler vers l'Asie.

Merci a nos partenaires :
JF Hillebrand, Koala Internacional, Dharma Wines, winetourisminfrance.com , Oeneo Bouchage, Andes Wines et Chemins du Sud.

Pour des informations complémentaires, n'hésitez pas à consulter l'article suivant.

sponsors:

www.jfhillebrand.com

www.dharmawines.com

www.koala.es

www.oeneo-bouchage.fr

www.winetourisminfrance.com

www.andeswines.com

www.cheminsdusud.com

www.hedonys.com